vignes-touraine-domaine-de-la-puannerie

Si certains en Touraine, tournent en rond, et se cherchent encore, Michel, lui, il s’est trouvé depuis longtemps, dans la force de sa passion et l’énergie de son travail. L’air, autour de lui, se pousse et seul avec ses chevaux, dans ses vignes, il croit en ce qu’il fait. Certifié en agriculture biologique, il maintient ses efforts jusqu’en cave pour donner de la vie à ses vins. Le sauvignon demeure un cépage délicat, précieux et fragile. Dans ses mains rugueuses, Michel le tient en douceur et l’amène où il veut.

Si il nous arrive de parler de force de la nature, il faut bien avouer que Michel Devillers en est une. Pourtant, ce n’est pas son physique qui impressionne, même si ses mains sont creusées, rugueuses, modelées par la terre. Non, très vite, c’est cette énergie débordante, exubérante, qui se libère en s’ouvrant à vous, qui vous envahie.

michel-devillersSans perdre un instant, il nous emmène dans ses vignes, là où tout se passe, là où le travaille chaque jour, un peu plus, se voit, se ressent. L’homme, en cours de route, nous partage son véritable amour pour ses chevaux, libres de gambader entre les parcelles. Eux aussi participent à la beauté de ses vins, à préserver leur authenticité.Michel a sauté dans le grand bain de la vigne juste avant une retraite annoncée, paisible et oisive, de cadres supérieurs. Quelle mouche l’a piquée se demande-t-on ? Pas celle du sommeil, c’est certain. Il a repris le domaine de la Puannerie à Saint-Julien de Chédon, un peu par hasard, un peu parce que sa femme a de la famille ici, et beaucoup pour faire son propre vin de Touraine. La décision de faire du bio ca vient naturellement, par respect des autres et de la terre, par envie de faire les choses bien.

En appellation Touraine Contrôlée, il cultive aussi bien du Gamay que du Cabernet Franc, du Côt et du Sauvignon. Le Côt revient à la mode dans le val de Loire, bien que ce soit le même cépage que le Malbec, il donne un vin très différent de celui du Cahors.

Le sauvignon a un parfum très fruité, principalement d’agrumes, le pamplemousse émerge le plus. La bouche est bien équilibrée, l’acidité est mesurée et ne fait que relever les papilles, saliver quelque peu, pour une bonne expression aromatique fruitée. La modestie du vigneron donne un vin simple particulièrement bien fait et très agréable. A recommander pour un repas entre gens honnêtes dès l’apéritif et jusqu’au fromage, en passant par une volaille bien rôtie.

Etre avec Michel, partager ses pas,  c’est déjà ne plus être dans le même univers que précédemment. Le monde bruisse. La vie court tout autour de lui, il parle, partage, questionne, se renseigne, s’intéresse et nous glisse un sourire. Comme un pétillant, Michel se livre très facilement et on se sent à l’aise, entouré de son regard et de ses paroles.

Un bel endroit pour passer un bon moment, profitez des chambres d’hôtes et des vins du bonhomme ! Vous trouverez ses coordonnées et un peu plus d’infos ici.

etiquette-sauvignon-touraine

Categories: Vignerons

Leave a Reply