Au pied des Pyrénées et du Canigo(u), de Belesta à Maury, le Roussillon recèle un terroir magique

Image

Les vignes auraient un pouvoir magique. Invariablement, elles tapissent la terre autour d’un paysage majestueux. Sont-ce les hommes qui ont choisi de les cultiver dans ces endroits ou bien est-ce la nature qui les a guidées et parfois même contraintes ?

La vallée de l’Agly est de ces lieux qui enchantent un voyage et émerveillent la découverte d’un territoire si discret. Imaginez-vous sur une mer de vigne, balayée par le vent, façonnée par la houle, aux reliefs incessants semblables à des vagues immenses. Vous naviguez avec pour point de mire, repère indispensable, tellurique, telle une terre en vue, le Canigo comme on l’appelle ici. Le massif encore enneigé, en cette matinée ensoleillée, illumine l’horizon en quelques lieux où l’on se trouve.
Il est un phare blanc, vous dis-je, sous un ciel bleu changeant, au milieu d’un vignoble rayé par le feuillage vert des vieux ceps, courts sur patte, de grenache, de maccabeu, de carignan. Il est sublime avec son sommet immaculé, auréolé de petits nuages de coton qui finissent le plus souvent par le coiffer entièrement.

Le décor est planté !
La vigne aussi. Elle en profite pour pousser, sans cri ! La garrigue est peu présente et les oliviers ont quasi disparu. Il y a quelque chose de brutal dans la nature sauvage qui reprend ses droits. Nous la pensons bêtement à l’abandon…or la terre sans les hommes s’équilibre.
Ce paysage de vignes laisse alors une empreinte plus marquée de l’activité humaine. Il signe une présence forte, dominatrice, de plusieurs générations.
Ainsi, le minéral parle. Les murets de pierres sèches dessinent les contours des parcelles, brisent la houle du relief. Il en fallu des efforts et de la sueur pour sculpter la montagne afin qu’elle devienne terre nourricière. Le sol, en cette saison, au printemps, se perçoit encore entre les ceps. Le schiste impressionne toujours par sa dureté et ses diverses teintes. Comment la vigne puise-t-elle dans cette roche ? Où vont ses racines ?

vigne-canigou-roussillon-latour

planezes-village-vigne-roussillonRoots 66
Au détour d’un territoire oublié, dans les méandres d’une route touristique agréable et calme, dans ce vrai sud de France, vous découvrez des vignerons, jeunes souvent, la trentaine, qui sont venus s’installer ici, sur Maury, sur Latour de France, sur Belesta, sur Rasiguères, au cœur du vignoble du Roussillon. Ils se démarquent par leur volonté de s’unir et de se créer un réseau d’énergies fort utile pour avancer leurs idées d’un vin plus sincère, divers, exprimant les sensibilités de chacun, dans le respect des pratiques des autres. Comme les racines d’une vigne qui plongent dans la terre pour assurer la maturité du végétal, luttant ensembles pour vaincre les obstacles du minéral, ces vignerons, ces vigneronnes, avancent en troupe quand c’est nécessaire. C’est le cas de l’association des vins du Fenouilledès et de son cri de ralliement : Roots 66 pour ces plus de 40 adhérents. De quoi vous satisfaire cette diversité ! Allez du côté sauvage de la vigne, prenez quelques adresses sur le site Internet (http://www.vins-fenouilledes.com/fr/domaines.html) et c’est parti pour suivre une route toute tracée vers la découverte. L’itinérance force les hommes à se rencontrer. C’est magique !

Je ne sais pas pourquoi nous sommes sur cette terre, vaste question à laquelle il n’y a certainement aucune réponse à apporter, mais quand on a la chance de profiter de l’air ambiant, de s’inspirer, on atteint alors un but.
A regarder l’horizon, on avance surement.
La vigne dans cette vallée de l’Agly, la vigne face à ce géant enneigé, Canigo, la vigne aide à cette contemplation.

Merci Iris pour ce thème des Vendredis du Vin.

 

 

Le Vin de Fitou ci, le Vent de Fitou là, un terroir écartelé entre terre et mer

Le Fitou résume et concentre l’essence même du terroir du Languedoc : un territoire baigné de soleil, entre mer et montagne, balayé par « un vent de diable et vent d’ange ». La découverte des particularités des Appellations d’Origines Protégées (Hé oui les Appellations d’Origines ne sont plus Contrôlées mais Protégées. Allez savoir…) ouvre à chaque fois un champ du possible, un je ne sais quoi d’invention ou d’intuition pour concentrer en un territoire un savoir-faire et une singularité.

carte aop fitou

Carte AOP Fitou

A mon sens, le Fitou étonne de par ce contraste affiché, revendiqué. Classiquement, une partie de l’AOP s’organise autour du village et regroupe des vignes sur 5 communes à proximité et vers la Méditerranée jusqu’à Leucate. L’originalité consista, à l’époque de la création de l’AOP en 1948, d’y rattacher un autre morceau de terre, dans l’arrière-pays, quand on quitte l’influence maritime et les étangs, en progressant vers la montagne du Mont Tauch et les châteaux Cathares. Les points communs : le vent certainement, les hommes peut-être, les cépages forcément. Sous l’AOP Fitou, que du rouge ! Carignan, Grenache, et Mourvèdre ou Syrah ! Les autres cépages servent pour d’autres appellations comme le muscat de rivesaltes.

Pour tous ceux qui ont besoin de grand air et d’espace, l’été, en vacances, quand vous viendrez enfin vous dorer les fesses au soleil du Sud de France, donnez-vous le choix entre château de sable et châteaux Cathares ! Un jour à la mer, un autre en randonnée, un troisième dans la fraicheur des caves à Cascastel, à La Palme ou dans les 7 autres villages ! Avant vous, les romains ont tracé des voies sur lesquelles vous marcherez sans aucun doute en suivant des balises plus modernes que les bornes miliaires.

A voir sur Internet :www.fitouaoc.com

Quelques domaines à suivre :

Château Les Fenals, Marion et Mickaël Fontanel Moyer, installés à Fitou près des étangs, très belle expression des vins avec des cuvées originales comme un carignan doux « promenade » ou un muscat sec « C’est si bon » qui complètent une gamme Fitou et Muscat de Rivesaltes.
www.lesfenals.fr – 04 68 45 71 94

Mas des Caprices à Leucate, la seule cave particulière du village, avec Mireille et Pierre Mann. Des vins qui ne laissent pas indifférents, fins, subtiles, variés comme ce « Blanc d’œuf » ou encore cet « Oufti ». A découvrir à 2 pas des plages, rue du boulodrome – 06 89 15 18 50

Domaine Lerys, Izard père et fils, dans les terres celui-ci de Villeneuve-les-Corbières, pour autant tout aussi accueillant avec un superbe caveau ouvert 7j/7 de 10h à 20h. Impossible de le manquer dans le village. A conseiller pour une rencontre authentique avec l’autre Fitou, en altitude, plus secret, plus rocailleux, dans les méandres d’un paysage coiffé par le Cers. www.domainelerys.com 04 68 45 95 47

Les Vignerons de la Méditerranée le disent, la cuvée mythique c’est la star des aoc languedoc

val d'orbieu mythique

val d'orbieu mythique

Selon les chiffres 2010 du marché des appellations AOC Languedoc, Mythique Languedoc reste en tête des ventes.« Dans le monde complexe des nombreuses appellations en France, l’appellation AOC Languedoc a une vraie signification pour les Français. C’est une appellation qui parle et qui représente au mieux Sud de France » explique, Bertrand Girard, directeur général du Groupe Val d’Orbieu.

Au-delà de sa représentation parfaitement assimilée à Sud de France, l’appellation AOC Languedoc est en plein essor : « Cette appellation se développe, elle est en pleine évolution », reprend Bertrand Girard.

Dans cette optique, le Groupe et ses vignerons se réjouissent de la position de Leader qu’occupe leur marque, Mythique, dans le panel important des AOC Languedoc.Les multiples nuances géologiques – schistes, calcaires, grès, argiles, marnes, galets – la diversité des cépages et des zones climatiques favorisent l’éclosion d’une multitude de cuvées « cousues main ». Cette mosaïque de terroirs, associée à la sensibilité des hommes qui les travaillent, forme le plus généreux des assemblages : Mythique Languedoc.

Georges Frêche voit l’avenir du vin en bio, un parfum de campagne

Georges Frêche à Millésime Bio

Discours de Monsieur Georges Frêche, président du Conseil Régional du Languedoc Roussillon, lors de la première journée du salon Millésime Bio, organisé pour la deuxième année consécutive à Montpellier.

Installé au centre du hall, sous un immense panneau Sud de France, la marque ombrelle des produits du Languedoc Roussillon, Georges Frêche prononce à la volée des phrases sans détour. devant une assemblée captive. Ces quelques morceaux choisis vous donneront un bel aperçu de l’orientation de la région et de l’état d’esprit du moment :

« Ce salon est un succès tout simplement parce que l’avenir de l’agriculture de la région, c’est vous ! Le Bio c’est évident ! Dans 20 ans, on ne dira plus l’agriculture biologique. On dira l’agriculture tout court et ils seront tous à 100% Bio !Il faut être intelligent pour survivre. C’est pourquoi on finance les exploitations qui veulent passer en bio. Plus de 6 Millions et demi d’euros. On a aussi avec Sud de France export mis en place les conventions d’affaires avec des acheteurs internationaux. On installe la viticulture Bio en Chine ! Le développement est fulgurant.Mais on finance aussi la recherche sur les jus de fruit. On doit trouver autre chose que le jus d’orange qui vient d’ailleurs. On doit faire du jus de raisin moins sucré.Dans 2 ans, tous les lycées de la région auront une cantine bio !
Moi, je dis toujours : demain, j’ai 20 ans ! Faut regarder l’avenir. Le passé c’est le passé, c’est fini, ca ne m’intéresse plus. Et bien l’agriculture biologique, c’est l’avenir ! Avec le projet Aqua Domitia, on va amener 1% de l’eau du Rhône jusque partout dans la région et ce sera la première région à se protéger de la variation d’approvisionnement en eau.Avec le goutte à goutte, on sauver la viticulture.Parce que la vigne c’est elle qui fait la beauté de la région.
Aider la vigne c’est aider les viticulteurs et ceux qui veulent faire du tourisme. Nous avons une région magnifique.La Bio est un chemin de l’avenir et nous accompagnerons ceux qui nous ouvrent la voie. »

Fête de la vigne et du vin dans les caves du Sud de la France

Créée en 1995 dans le Vaucluse, la Fête de la Vigne et du Vin sera célébrée dans tout le Sud de la France pendant le week-end de l’Ascension.
Traditionnellement célébrée le week-end de l’Ascension, la Fête de la Vigne et du Vin tiendra sa 15ème édition le samedi 23 mai 2009 dans plusieurs régions viticoles, notamment dans une grande moitié sud de la France, en Paca, Languedoc Roussillon, et Midi Pyrénées.
Dans le Vaucluse, berceau de cette fête conviviale, plus de 60 caves et domaines proposeront une Fête gourmande et pédagogique autour du thème Des Vins et des Desserts, avec un programme sur tout le week-end qui met l’eau à la bouche! Les produits locaux seront mis en avant, grâce à des desserts à base de fruits frais, fruits secs, de nougat, ou de chocolat, à marier avec des vins secs, doux ou effervescents.
Le samedi 23 mai, dans une cinquantaine de villages du Vaucluse, les caves proposeront visites de chais et dégustations commentées, découverte du vignoble en vélo ou en calèche, repas et gourmandises autour des alliances mets et vins, conférences …
Les plus petits n’ont pas été oubliés : de nombreuses caves leur ont concocté un accueil spécifique (dégustation de jus de raisin jeux, parcours, goûters…) !
Programme complet disponible à partir de fin mars 2009 sur www.fetedelavigneetduvin.com

La Fête de la Vigne et du Vin est portée par : Denis Verdier (Président de la Confédération des Coopératives Vinicoles de France), Xavier De Volontat (Président de la Confédération Nationale des Caves Particulières), Jean-Marc Avram (Président de la Fédération Nationales des Cavistes Indépendants), Alain Gayda (Président des Œnologues de France), et de Georges Pertuiset (Président de l’Union de la Sommellerie Française).

Vins de Faugères : L’appellation Nature Schiste s’offre une nouvelle identité visuelle

logo faugères nature schiste

L’appellation Faugères met le paquet sur la communication en Mai. Nouveau souffle pour cette AOC Sud de France et nouvelle identité visuelle, recentrée sur son terroir homogène, avec comme accroche : “Faugères, l’appellation Nature schiste”.

N’allez pas croire que toute l’appellation est en vin nature ! Mais le message est clair car nombreuses sont les entreprises qui se sont engagées vers l’agriculture biologique et d’autres qui souhaitent adhérer à cette démarche. Les propositions de bannir le désherbage intégral et d’interdire les engrais chimiques sont en cours de réflexion.
En précurseurs, les vignerons de l’appellation (51 caves particulières, 1 cave coopérative) ont bien compris les atouts d’un territoire préservé, qu’ils continuent à protéger dans une perspective de viticulture durable respectueuse de l’environnement. Un choix auquel sont de plus en plus sensibles les consommateurs et qui valorise l’image de leurs vins. C’est aussi un choix économique sur des terroirs qui ne permettent que de petits rendements (une des moyennes les plus faibles de France : 36hl/ha).

Pour rappel, le sol de Faugères est composé à 80% de schistes gréseux issus de la compression des argiles à l’ère primaire, sol parmi le plus ancien du monde. Il a pour particularité de retenir l’eau et la chaleur, et apporte la bonne acidité à des vins qui offrent des tanins fins et élégants dès leur jeunesse.
Les vignes, installées sur des coteaux en forte pente à une altitude moyenne de 250 m, se composent de terrasses pour en limiter l’érosion.

En Mai, si les professionnels seront sollicités via des animations notamment à Montpellier, le grand public aura l’occasion de venir à la rencontre de l’appellation à travers d’un Week-end “Fleur de vigne” le 16 et 17 Mai 2009. Les vignerons nous invitent à des randonnées pédestres, accompagnées de guide, les samedis et dimanche matin.
7 parcours sont proposés (un par commune de l’appellation), dans le cadre du Printemps du Languedoc (CIVL). L’occasion de découvrir des espaces naturels parmi les plus beaux de notre région et des crus merveilleux lors des dégustations de vins dans les caveaux.
Rendez-vous le matin à 8h30, au Parc de la source à Laurens, déjeuner autour de produits du terroir vers 13h, guide et repas compris : 12 €/adulte, 8 €/enfant – de 10 ans.
Pré-inscription conseillée 04 67 23 47 42 ou SI (+ d’info sur les hébergeurs) 04 67 98 54 73

Je vous conseille quelques domaines visités :

Château La LiquièreLe clos fantineLe domaine des fusionels – Domaine Balliccioni

Vins de Faugères : L’appellation Nature Schiste s’offre une nouvelle identité visuelle

logo faugères nature schiste

L’appellation Faugères met le paquet sur la communication en Mai. Nouveau souffle pour cette AOC Sud de France et nouvelle identité visuelle, recentrée sur son terroir homogène, avec comme accroche : “Faugères, l’appellation Nature schiste”.

N’allez pas croire que toute l’appellation est en vin nature ! Mais le message est clair car nombreuses sont les entreprises qui se sont engagées vers l’agriculture biologique et d’autres qui souhaitent adhérer à cette démarche. Les propositions de bannir le désherbage intégral et d’interdire les engrais chimiques sont en cours de réflexion.En précurseurs, les vignerons de l’appellation (51 caves particulières, 1 cave coopérative) ont bien compris les atouts d’un territoire préservé, qu’ils continuent à protéger dans une perspective de viticulture durable respectueuse de l’environnement. Un choix auquel sont de plus en plus sensibles les consommateurs et qui valorise l’image de leurs vins. C’est aussi un choix économique sur des terroirs qui ne permettent que de petits rendements (une des moyennes les plus faibles de France : 36hl/ha).

Pour rappel, le sol de Faugères est composé à 80% de schistes gréseux issus de la compression des argiles à l’ère primaire, sol parmi le plus ancien du monde. Il a pour particularité de retenir l’eau et la chaleur, et apporte la bonne acidité à des vins qui offrent des tanins fins et élégants dès leur jeunesse.Les vignes, installées sur des coteaux en forte pente à une altitude moyenne de 250 m, se composent de terrasses pour en limiter l’érosion.

En Mai, si les professionnels seront sollicités via des animations notamment à Montpellier, le grand public aura l’occasion de venir à la rencontre de l’appellation à travers d’un Week-end “Fleur de vigne” le 16 et 17 Mai 2009. Les vignerons nous invitent à des randonnées pédestres, accompagnées de guide, les samedis et dimanche matin.7 parcours sont proposés (un par commune de l’appellation), dans le cadre du Printemps du Languedoc (CIVL). L’occasion de découvrir des espaces naturels parmi les plus beaux de notre région et des crus merveilleux lors des dégustations de vins dans les caveaux.Rendez-vous le matin à 8h30, au Parc de la source à Laurens, déjeuner autour de produits du terroir vers 13h, guide et repas compris : 12 €/adulte, 8 €/enfant – de 10 ans.Pré-inscription conseillée 04 67 23 47 42 ou SI (+ d’info sur les hébergeurs) 04 67 98 54 73

Je vous conseille quelques domaines visités :

Château La LiquièreLe clos fantineLe domaine des fusionels – Domaine Balliccioni

Picaros Wine : Vin en tube à l’essai du Sud de France

picaros wine languedoc vin de pays d’oc roujan amano

Pays d’Oc ! Celui du soleil qui déjà en Mars réchauffe la terre et fait se presser davantage les retardataires de la taille. Des vignes sont encore chevelues et pourtant le printemps s’annonce !

Ce cher pays d’oc et de soleil qui abrite, depuis peu,  le domaine de Picaros. Nom exotique d’originaire hispanique composé des initiales du prénom de Pierre-Yves Rouillé et de sa femme Caroline Vioche. Il y aussi un peu de référence à leur expérience passée au Chili, terre d’apprentissage du métier.Et puis Picaros, ça veut dire espiègle en espagnol, ce qui résume bien leur humeur et l’état d’esprit de la famille.

Le vin apparait comme l’enfant ! Premier vin, premier né(z) ! Sur l’étiquette de cette unique cuvée du domaine, 3 mains, à gauche et à droite celle des parents,  en bas celle de l’enfant, tous autour d’une belle grappe rouge !C’est qu’il y a de la poésie dans le pays d’oc !Certainement beaucoup d’amour et de créativité, ce côté féminin, stylisé, réfléchi. La cuvée se nomme Amano, c’est à dire « à la main » ! Le message est dense, appuyé, marqué. La volonté de bien naitre !

Les Picaros travaillent en douceur. Ce n’est pas à cause de la chaleur du sud. Plutôt par besoin de caresser. Tiens, goutez de cette phrase trouvée sur la contre-étiquette : »Vendangés au sécateur, les grains de raisin ont été délicatement séparés de la rafle à la main. Entiers, ils ont fermenté pour une extraction douce d’arômes fruités et de tanins souples. Pressé avec modération, le jus écoulé a été mis en fût de chêne français. »Dites ! quel vocabulaire soigné pour parler de son travail !C’est qu’il y a de la douceur dans le pays d’oc !

Le vin promet, un fondu harmonieux du bois, des arômes très nets de fruits rouges, très belle acidité en fin de bouche. Il y en a que 610 bouteilles !

Le tube, c’est pour le faire déguster ! Il n’est pas à vendre. Caroline l’a voulu pour approcher d’une manière originale les cavistes comme les restaurateurs. Plutôt que d’ouvrir une bouteille, le tube diffuse la dose adéquate pour une dégustation professionnelle. C’est pratique, élégant et raffiné : Un véritable tube à essai !C’est qu’il y a de l’idée dans le pays d’oc !

Picaros Wine est basé à Roujan, près de Pézenas, non loin de Marseillan et du cap d’Agde.

Vin en tube Picaros vin de pays d’oc

Picaros Wine : Vin en tube à l’essai du Sud de France

picaros wine languedoc vin de pays d’oc roujan amano

Pays d’Oc ! Celui du soleil qui déjà en Mars réchauffe la terre et fait se presser davantage les retardataires de la taille. Des vignes sont encore chevelues et pourtant le printemps s’annonce !

Ce cher pays d’oc et de soleil qui abrite, depuis peu,  le domaine de Picaros. Nom exotique d’originaire hispanique composé des initiales du prénom de Pierre-Yves Rouillé et de sa femme Caroline Vioche. Il y aussi un peu de référence à leur expérience passée au Chili, terre d’apprentissage du métier.
Et puis Picaros, ça veut dire espiègle en espagnol, ce qui résume bien leur humeur et l’état d’esprit de la famille.

Le vin apparait comme l’enfant ! Premier vin, premier né(z) ! Sur l’étiquette de cette unique cuvée du domaine, 3 mains, à gauche et à droite celle des parents,  en bas celle de l’enfant, tous autour d’une belle grappe rouge !
C’est qu’il y a de la poésie dans le pays d’oc !
Certainement beaucoup d’amour et de créativité, ce côté féminin, stylisé, réfléchi. La cuvée se nomme Amano, c’est à dire « à la main » ! Le message est dense, appuyé, marqué. La volonté de bien naitre !

Les Picaros travaillent en douceur. Ce n’est pas à cause de la chaleur du sud. Plutôt par besoin de caresser. Tiens, goutez de cette phrase trouvée sur la contre-étiquette :
« Vendangés au sécateur, les grains de raisin ont été délicatement séparés de la rafle à la main. Entiers, ils ont fermenté pour une extraction douce d’arômes fruités et de tanins souples. Pressé avec modération, le jus écoulé a été mis en fût de chêne français. »
Dites ! quel vocabulaire soigné pour parler de son travail !
C’est qu’il y a de la douceur dans le pays d’oc !

Le vin promet, un fondu harmonieux du bois, des arômes très nets de fruits rouges, très belle acidité en fin de bouche. Il y en a que 610 bouteilles !

Le tube, c’est pour le faire déguster ! Il n’est pas à vendre. Caroline l’a voulu pour approcher d’une manière originale les cavistes comme les restaurateurs. Plutôt que d’ouvrir une bouteille, le tube diffuse la dose adéquate pour une dégustation professionnelle. C’est pratique, élégant et raffiné : Un véritable tube à essai !
C’est qu’il y a de l’idée dans le pays d’oc !

Picaros Wine est basé à Roujan, près de Pézenas, non loin de Marseillan et du cap d’Agde.

Vin en tube Picaros vin de pays d’oc

Alexandra Rosenfeld icone de Sud de France

pub sud de france

Alexandra a été choisi comme ambassadrice de la marque ombrelle Sud de France et de la région Languedoc-Roussillon.

logo sud de france

Nous avons pu la voir dans un spot publicitaire pour les produits Sud de France qui a été diffusé sur TF1 et France 3 . Sous les traits du Petit Chaperon rouge, entourée de vignes et d’oliviers, elle se bat contre un loup pour affirmer avec force que Sud de France est la marque qui change le cours de l’histoire.
Ex miss France et toujours Miss Europe, Alexandra est née dans les vignes du Languedoc, ayant vécu jusqu’à son sacre de miss, à Saint-Thibéry, petit village à côté de Pézenas. C’est d’ailleurs à Pézenas qu’elle suivait des études en BTS Tourisme.
Voilà donc une reconversion justifiée !
Georges Frêche ne peut que se féliciter de la pertinence de cette association pour faire connaitre les produits de la région Languedoc-Roussillon. Le Sud bouge et le dynamisme de la région commence à porter ses fruits. La marque ombrelle Sud de France fédère de plus en plus d’entreprises agroalimentaires leader et se fait connaitre en France comme à l’étranger. A coup sûr, cette démarche sera gagnante et le Languedoc-Roussillon pourra mieux se vendre sur un marché mondial hautement concurrentiel.

freche alexandra

Merci Alexandra !