Finalement, ma participation au concours photo organisé par Electrolux à l’occasion du festival de cannes m’aura appris 2 choses que je ne soupçonnais pas !

Au départ, cool, un jeu tout simple qui consiste à poster une photo d’un plat en donnant le nom d’un film ou d’un acteur en lien avec le festival de Cannes. Je sors 2 photos que je viens de réaliser au restaurant Coté Mas à Montagnac avec le chef Taïchi Megurikami. Je fais les photos pour l’écriture de recettes qui seront bientôt en ligne sur le site Internet : http://www.cote-mas.fr
En accord parfait avec la photo du gâteau à la fraise, je trouve le film de  Steven Spielberg, président du festival cette année,  « The Sugarland Express ». Le gâteau comme une locomotive de sucre, à la manière de l’orient express… tout un imaginaire.

Première leçon : j’apprends la sélection de ma photo dans le top 5 l’avant-dernier jour des votes par le lien d’une internaute sur Facebook et non pas par Electrolux. Bon…. Je m’empresse de vous solliciter pour voter pour ma photo. A ma grande surprise, vous fûtes nombreux, plus de 400 j’aimes sur la photo mise en ligne par Electrolux et pas moins de 61 partages. Loin devant les autres concurrents. On pourrait s’attendre au même résultat concernant les votes sur twitter… et bien non ! Pas du tout ! Une concurrente est en tête, très largement, avec sa photo de chocolat pour illustrer un film avec binoche intitulé chocolat : Wouahhhhhhhh Mais son avance me surprend. Elle a déjà presque 50% des votes quand je commence à peine à vous demander de voter et de plafonner à 1%. J’aurais donc un réseau plutôt branché sur Facebook que sur Twitter. Ce n’est pas faux. D’ailleurs, c’est le cas plus généralement concernant les français. Mais quand même. Mon profil sur Twitter (https://twitter.com/ShowViniste) c’est 555 tweets et 310 abonnés. C’est modeste mais qualifié. Quand je regarde celui de la gagnante, c’est 46 tweets et 10 abonnés. Comment a-t-elle fait avec un réseau de 10 abonnés pour scorer à presque 50% ?

Deuxième leçon :  A quoi sert un jeu ? A travailler la notoriété d’une marque principalement ! Electrolux a tout intérêt dans ce cadre à ce que les participants propagent la bonne parole à la bonne cible. Enfin c’est ce que je crois, pragmatique que je suis. A la tête de presque 1 million 200 000 « J’aime », Electrolux a déjà gagné la partie. En regardant les statistiques sur la page facebook d’Electrolux, on voit bien l’intérêt du jeu photo qui a  très nettement boosté le taux de personnes qui en parlent. Ok ! Maintenant, avec un tel réseau, recherchent-ils encore la quantité ou souhaitent-ils qualifier leur message et l’impact de leur communication sur un coeur de cible. La bonne idée c’est ce concours alliant cinéma et cuisine en phase avec une actualité mondialisée, le festival de cannes. Ok ! Mais alors pourquoi ne pas poursuivre cette logique pour ne pas s’arrêter aux apparences et ne laisser transparaître finalement que l’ingéniosité du joueur. Ainsi, celui qui remporte la mise est non pas celui qui a un réseau qualifié, mais celui qui biaise l’outil. Je ne sais comment ça fonctionne mais c’est ainsi, comme pour n’importe quel jeu concours traditionnel, il existe des leviers factices de votes. Si ça vous tente, suivez ce lien (https://twitter.com/search/realtime?q=%23VotezElectroluxFR3) qui est la recherche du hashtag (#VotezElectroluxFR3) du vote de la gagnante. Vous verrez un nombre impressionnant de votes des mêmes profils, issus pour beaucoup d’un réseau de joueur. Tant mieux pour elle. Le prix, au moins, lui permettra j’espère, de rencontrer la gastronomie.

Finalement, je suis heureux d’avoir reçu autant de votes sincères sur Facebook. Je vous en remercie chaleureusement. Il y aura d’autres photos. J’y travaille ! Elles seront visibles sur le site du restaurant comme indiqué plus haut et peut-être sur un autre support avant la fin de l’année. Je vous en reparlerai. Les gastronomes et épicuriens seront comblés !

Pour vous mettre en appétit :

 

 

Categories: Actu, Marketing

Leave a Reply