Roucaillat du Domaine Hautes Terres de Comberousse

gri gri

L’accès au domaine se mérite. Il faut faire une véritable enquête dans le village de Cournonterral avant de trouver la route qui mène au vignoble. En quittant la route goudronnée, face à ce panneau de bois, où l’on peut lire «Comberousse 2 km», il vaut mieux être équipé d’un bon 4×4. Il s’agit de traverser un territoire de chasse, au milieu de la garrigue, en suivant un interminable chemin caillouteux.

Finalement, l’isolement du vignoble n’est pas fortuit. Il semble à l’abri de toute intrusion extérieure. Ses 14 ha de vignes, exposées au sud-est, entièrement clôturés, le préserve des sangliers comme de la modernité. Le plateau, plus haut, qui surplombe le domaine, amène de la fraîcheur à la vigne qui en a bien besoin les soirs d’été.Les Reder, père, et fils maintenant, ne produisent que du blanc : par défi ! Les cépages sont originaux et dès le début de la dégustation, on entre dans un nouvel univers.La cuvée Roucaillat, un assemblage de roussane, rolle, grenache, cépages typiquement méditerranéens pour un vin rare, travaillé sur une note oxydative. Une cuvée intrigante que vous aimerez déguster entre amis. A boire sans attendre par curiosité pour se changer les papilles.

2 réflexions sur « Roucaillat du Domaine Hautes Terres de Comberousse »

  1. Ping : Aramon et Saucisson : l’Union Sacrée | Fine Gueule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *