la réserve de léoville barton

Il arrive, que même sans abus, tout en modération, on ne se rappelle pas exactement du lieu où l’on a passé un moment. C’est le cas de ce vendredi, où finissant la soirée avec Laurent Baraou et nos deux accompagnatrices du CIVB,  nous avons joué au petit jeu d’une dégustation à l’aveugle de 4 cuvées de vins de Bordeaux.
Néophyte complet en Bordeaux de ce style, j’avoue n’avoir que très peu contribué à un certain succès pour deviner les cépages et avancer un nom de terroir.  J’ai aimé cette introduction aux vins de Bordeaux, tout en douceur, dans l’obscurité, un peu chahuté par le bruissement du bar, déjà ravi de me trouver là, un peu plus qu’au spectacle puisque moi-même acteur, à m’ouvrir aux autres et me laisser saisir par la curiosité pour les vins comme pour les commentaires précis de Laurent.

Les deux cuvées que j’ai préférées, ce Saint-Julien, La Réserve de Léoville Barton, 2004, au-dessus, et cette confidence du domaine des rosiers en première côtes de blaye, en dessous.

confidences domaine des rosiers premières cotes de blaye

Tous les détails du début de soirée sur le blog d’éric

Categories: Vinologie

2 Responses so far.

  1. Eric dit :

    Ben, c’est pas vraiment étonnant que tu l’aies bien aimé, cette réserve. C’est le deuxième vin de Léoville Barton, et son propriétaire m’avait dit qu’il l’adorait. Je l’avais bu en cours d’élevage en 2005, et je l’avais apprécié également.

  2. Baraou dit :

    La prochaine fois on fait pareil mais en Languedoc !
    A bientôt,
    Laurent

Leave a Reply