Je vous propose de nous considérer comme européen. Ainsi, voyez notre position sur le marché du vin mondial :L’union européenne est le premier producteur mondial de vin avec plus de 45% des superficies (soit 3,4 millions d’hectares) et 60 % de la production (près de 180 millions d’hectolitres produits en moyenne ces 5 dernières années). Elle est aussi le premier consommateur avec près de 60% de la consommation mondiale, le premier importateur (12 millions d’hectolitres en 2005) et le premier exportateur (13 millions d’hectolitres en 2005).Loin derrière la France, l’Espagne et l’Italie, vous trouverez les Etats-Unis, 4e producteur avec environ 20 millions d’hectolitres.Ce qui nous fait peur et réagir ce sont les chiffres exponentiels concernant les quatre autres principaux producteurs mondiaux :Les importations en Europe ont augmenté de manière spectaculaire en dix ans: Afrique du Sud (+770%), Australie (+500%), Chili (+270%) et Etats-Unis (+160%).Enfin, comme la consommation de vin dans l’Union baisse de quelque 750 000 litres par an (-0,65%), les excédents de production deviennent problématiques et entrainent la disparition des entreprises les plus fragiles sur ce secteur.On compte plus de 1,6 millions d’exploitations en Europe qui fournissent 5,4% de la valeur de la production agricole de l’Union alors qu’elles n’absorbent que 2,5% des dépenses du Fonds européen agricole de garantie.

Rendez-vous compte, 1.6 millions d’exploitations en Europe !!! Il y a de quoi trouver son bonheur et ses vins préférés !

Soyons ShowViniste !

Categories: Vinologie

Leave a Reply