Un bar tabac sans fumée…

Posted by olivier lebaron 4 Comments

Tout d’abord, je n’avais rien remarqué. Et puis, plus j’avançais devant les terrasses des cafés, près de chez moi, et plus je me disais : « Tiens, y’en a du monde dehors, ce soir ! ».
Et tous ces gens, devant les vitrines des bars, fumaient une cigarette.
Ca y’est, je me rappelle, tout d’un coup, ce fameux décret d’interdiction de fumer dans les bars et restaurants notamment. Il est enfin entrer en vigueur !
A première vue, il y a plus de monde à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pour autant, ces fumeurs, nouveaux aventuriers du monde aseptisé, ne semblent pas être sur le point de s’en aller. Bien au contraire, comme au bureau, ils sortent fumer leur cigarette puis retournent vite à l’intérieur.
Pour un observateur du monde moderne, cette nouvelle disposition à l’encontre des fumeurs, qui, d’un coup, modifient leur comportement quotidien, tient presque du fantastique. Ancien fumeur moi-même, j’ai un sentiment de compassion envers eux. Il est pourtant si agréable de se libérer de cette satané, satanique, cigarette ! Une fois sortie de ce cercle vicieux de la dépendance au tabac, on comprend la gêne occasionnée par la fumée du fumeur, l’odeur insoutenable qui s’accroche aux vêtements, l’odorat retrouvé, le plaisir de se lever sans avoir envie de fumer, l’aisance de passer un dimanche sans rouler des heures dans sa voiture à la recherche d’un tabac ouvert.
Il est bien dommage de voir tant de reportages à la télévision témoignant de cette interdiction sans donner la parole aux non-fumeurs et sans mettre en valeur le gain apporter par cette restriction pour le bien-être de tous !!!
Enfin, la cigarette va encore changer de valeur. Pourvu qu’elle ne soit plus symbole de liberté et de branchitude. On ne devrait plus voir, normalement, un pianiste et sa clop fumante près des touches noires et blanches ou encore un guitariste, virtuose, accroché à sa rebelle cigarette, fumant sans les mains, le pro !
Vous avez vu certainement cette fameuse marque de sucette (Chupa etc…) qui a sauté sur l’occasion. J’espère qu’ils auront un marketing assez efficace et intelligent pour amener à eux les indécis qui hésitent entre sucette et cigarette :
shupa L’ALTERNATIVE !!!

Bon courage à ceux qui tentent d’arrêter de fumer !
Un conseil : Trouvez-vous une occupation nouvelle pour tromper et divertir vos envies. Pourquoi pas se lancer dans la découverte du monde du vin, des cépages, des arômes, des terroirs…
Pour ceux qui persistent à fumer, en public, mais le long des trottoirs, dites-vous, au moins, que vous faites des heureux, ceux qui ne pouvaient plus se rendre dans les restaurants, les discothèques et les bars à cause de la fumée.

Categories: Vinologie

4 Responses so far.

  1. dubail dit :

    ben oui ils n’ont qu’a se mettre a boire du bon vin chez eux plutot que le mauvais du cafetier. Ils l’acheteront avec l’argent economiser des cigarettes et mourront d’alcoolisme c’ est quand meme plus français bonne chance a vous dans la societe que vous rever .jean luc

  2. dubail dit :

    a suivre avec le post precedent, si il y a plus de monde dehors que dedans c’est peut-etre que les non-fumeurs ne sont pas clients des bar tabac?????? ça ne vous gene pas de vous faire chier tous seul dedans pendant que les autres se marrent dehors?

  3. admin dit :

    Selon le principe que la nature a horreur du vide, le manque sera vite comblé, les bars tout autant.

  4. pascal dit :

    Attention, la nature a horreur du vide certes, mais les censeurs aussi. Après la fumée, ils ne devraient tarder à demander l’interdiction des boissons alcoolisées…
    C’est vrai, ces gens pourraient au moins sortir pour boire leur satané alcool. A la fin, on sera tous dehors, pour une raison ou pour une autre.

    d’accord avec jeanluc pour la société que tout cela nous promet. Si elle n’est pas déjà là.

Leave a Reply