Pendant que le petit monde du vin remâchait encore l’impact déplorable du reportage d’envoyé spécial,

Pendant que dans le grand monde du vin, celui du marché global, on rigolait encore de ces « Frenchies » qui se mutilent régulièrement sur leur domaine d’excellence et de compétence, et font tout pour sacrifier leur leadership,

713 participants ont répondu à l’appel de Greenpeace et Spencer Tunick pour réaliser une fresque humaine dans une vigne de Fuissé en Bourgogne.En voilà un bel exercice de communication. Rien à voir certes avec la dénonciation des pratiques oenologiques abusives puisqu’il s’agit ici de simplement provoquer l’intérêt des medias et donc de nous tous, en venant nous titiller sur nos fantasmes, tabous et autres c’est variable selon chacun, en mettant nu des hommes et des femmes dans un endroit où ils devraient tous être couverts.Ca n’a rien de sexuel et pourtant ca attire toujours la curiosité.Le fond est tout de même de nous rappeler l’urgence de trouver une solution et de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre.

Vous trouverez les coulisses et un peu de voyeurisme sur cette vidéo :

Categories: Actu

No Responses so far.

  1. FLORENCE dit :

    Bravo !!!et merci a claire et fabio, que je salue au passage, pour avoir prete leur magnifique vignoble pour la cause noble de greenpeacecomment peut6on adherer a greeenpeace ?Quand a lieu le mouvement de greenpeace a copenhague en 2009 ?Merci de votre retour

Leave a Reply