Au restaurant l’Affiche dans le 16ème à Paris, on y boit du Canet Valette

yves legendre

Hé oui, on peut trainer, le nez en l’air, dans le 16ème à Paris, sans avoir de rollex au poignet, à la recherche d’un restaurant, convivial, simple, sans chichi, sans tchatcha !Tiens, par exemple, on peut tomber, tout près de la porte de Saint-Cloud, au bout de la rue Le Marois, sur L’Affiche, un restaurant très sympa, qui donne sur une petite place. Très agréable en été quand il fait assez chaud pour manger dehors.Une cuisine de terroir, on va dire. Et puis un accueil comme à la maison, très loin du stéréotype du café parisien. Ici, c’est sourire, bonjour et beaujour, poignée de main par le patron, Monsieur Yves Legendre. Ils ont même reçu le prix du meilleur accueil 2010, yves et sa femme martine.

serveur-affiche-paris

Canet Valette Antonyme

J’vous passe la gouaille du serveur, sa virtuosité à vous passer une commande, entre deux tables, toujours prêt à vous conseiller un plat et un vin. C’est parti pour un Saint-Chinian, en dentelle, Antonyme de Canet Valette. Du velours dans un écrin qu’il faut laisser s’ouvrir. Ca mériterait de le carafer. Ensuite, il délivre ce qu’on attend de lui, du plaisir. C’est bien mûr, tout en fruit, ca se boit en souriant, avec d’autres autour et quelques regards complices.Comme j’suis pas critique gastronomique, je n’ai pas noté les prix. Allez voir sur place, ca doit bien se trouver sur la carte !Et pour voir à quoi ca ressemble, rendez-vous sur streetview de google :
Agrandir le plan

Journée d’action des blogeurs du vin

monbazillac

Le 30 Octobre 2008, le monde du vin met la pression et souhaite faire connaître au plus grand nombre le danger qui le menace.

En réaction à la réforme à venir de la loi Evin, les vignerons vont recouvrir d’un drap noir plusieurs panneaux de communes dont les noms sont également des noms d’appellation. Et ce pour protester contre les récentes décisions de justice qui nous interdisent de parler, d’échanger, de conseiller un vin. Il faudra donc bientôt changer les noms de ces villages que sont les : Pauillac, Margaux, Morgon, Cheverny, Faugères, Saint-Chinian, Pézenas, Bordeaux, Cognac, Bergerac, Madiran, Jurançon etc…Cette action est baptisée : « Ne pas tomber dans le panneau des censeurs « 

Etant donnée la restriction et le vide juridique qui menace notre parole sur Internet, nous, blogueurs du vin ferons la même chose avec nos blogs. L’idée consiste, pour tous les blogs de vignerons ou d’amateurs de vin, à poster ce jeudi 30 octobre un article pour protester contre la menace portée au vin et à son expression.

Buvez nos paroles sans modération !!!

Ne cédez pas à la prohibition !!!!

Journée d’action des blogeurs du vin

monbazillac

Le 30 Octobre 2008, le monde du vin met la pression et souhaite faire connaître au plus grand nombre le danger qui le menace.

En réaction à la réforme à venir de la loi Evin, les vignerons vont recouvrir d’un drap noir plusieurs panneaux de communes dont les noms sont également des noms d’appellation. Et ce pour protester contre les récentes décisions de justice qui nous interdisent de parler, d’échanger, de conseiller un vin. Il faudra donc bientôt changer les noms de ces villages que sont les : Pauillac, Margaux, Morgon, Cheverny, Faugères, Saint-Chinian, Pézenas, Bordeaux, Cognac, Bergerac, Madiran, Jurançon etc…
Cette action est baptisée : « Ne pas tomber dans le panneau des censeurs  »

Etant donnée la restriction et le vide juridique qui menace notre parole sur Internet, nous, blogueurs du vin ferons la même chose avec nos blogs. L’idée consiste, pour tous les blogs de vignerons ou d’amateurs de vin, à poster ce jeudi 30 octobre un article pour protester contre la menace portée au vin et à son expression.

Buvez nos paroles sans modération !!!

Ne cédez pas à la prohibition !!!!