Viens à la source, un salon off à Montpellier pendant Vinisud

viens à la source salon off vinisud

Ca ne va pas plaire aux organisateurs du salon Vinisud, mais on ne peut pas les ignorer ces salons off, d’autant qu’on y retrouve des vignerons qu’on adore, qui viennent avec des collègues qui doivent avoir eux aussi de bien bonnes bouteilles dans leur bagage !

Viens à la source est un salon off organisé notamment par Antony Tortul, qui m’avait fait la gentillesse de me recevoir, la première année de ses fantastiques 29 vinifications. Rien que pour lui, n’hésitez pas à venir sur le off. Vous pouvez le découvrir en parcourant cet article sur La Sorga.

Anthony Tortul La Sorga

Sur le salon, vous trouverez tous ces vignerons :

CELLER ESCODA – SANAHUJA,CONCÀ DE BARBERA – JUAN RAMON ESCODA
MENDALL, TARRAGONA – LAUREANO SERRES
CASA PARDET, LLEIDA – JOSEP TORRES
NARANJUEZ, GRENADE – ANTONIO VILCHEZ
LA PETITE BAIGNEUSE – PHILIPPE WIES
JEAN-PHILIPPE PADIÉ
DOMAINE DU BOUT DU MONDE – EDOUARD LAFFITE
JEAN LOUIS TRIBOULEY
POTRON MINET – JEAN SEB GIOAN
DOMAINE DU POSSIBLE – LOIC ROURE
DOMAINE DE L’AUSSEIL – JACQUES DE CHANCEL
DOMAINE SAURIGNY – LE LAYON – JÉROME SAURIGNY
LA GRAPPERIE – RENAUD GUETTIER – JASNIÈRES
LES VINS CONTÉS – OLIVIER LEMASSON – TOURAINE
CHAHUT ET PRODIGES – TOURAINE – GRÉGORY LECLERC
DOMAINEDE L’ÈLU – LAYON
PASCAL POTAIRE – TOURAINE
JÉRÔME LENOIR – CHINON
CHATEAU CLUZEAUD – BERGERAC
CHATEAU LASSOLLE – STÉPHANIE ROUSSEL – CÔTES DU MARMANDAIS
PARLANGE-ILLOUZ – PAUL ET JÉRÉMIE – CAHORS
RENAUD BOYER – MEURSAULT
XAVIER BENIER – BOJO
DOMAINE DES GRILLONS – NICOLAS RENAUD
DOMAINE FONS SANATIS – BENOIT BRAUJOU
MAS CLAUZELS – JEAN MICHEL SALVADOR
LA SORGA – ANTO
LADY CHASSELAS – MYLÈNE BRU
DOMAINE DES DIMANCHES ET MONTRIEUX – LANGUEDOC LOIRE – EMILE HÉRÉDIA
LE TEMPS FAIT TOUT – RÉMI POUJOL
L’ESCARPOLETTE – IVO FERREIRA
LES SABOTS D’HÉLÈNE – CORBIÈRES
L’ANCIENNE MERCERIE – FAUGÈRE
MOURRESSIPE – ALAIN ALLIER
DOMAINE RIBIERA – RÉGIS PICHON
MAS ZÉNITUDE
DOMAINE BOIS-MOISSET – GAILLAC – PHILIPPE MAFFRE
ES D’AQUI – JEAN LOUIS PINTO
DOMAINE DE BRIN – GAILLAC – DAMIEN BONNET
PATRICK ROLS – AVEYRON
LA FONTUDE – FRANÇOIS AUBRY
ARGENTINE – Wilfried WALLARD
BORDEAUX – CHATEAU MEYLET – SAINT ÉMILION GRAND CRU – MICHEL FAVARD
NORMANDIE – Cyril ZANGS

PLAN D’ACCÈS

Indications :
Autoroute A9, Sortie n° 29 Aéroport de Montpellier Fréjorgues.
Direction Centre commercial Le Fenouillet, Lattes. A Kiabi, prendre la direction Lattes, puis tourner à Gauche direction cimetière St Jean.
100m plus loin, tourner à droite derrière le cimetière Saint Jean.
Au stop, tourner à gauche, puis continuer tout droit jusqu’au premier chemin à droite.
Suivre le panneau  » Domaine de Fangouse « .

Les Vendredis du Vin, des litres et des lettres

Des lettres, des lettres…des litres j’en ai plein ! enfin des 3/4 de litres surtout, dans ma cave. Ah comme je les adore ces petites choses qui attendent sagement que je vienne les choisir, parfois au hasard, pressé par le temps, souvent avec méthode, je passe devant chacune d’elles, je relis toutes les étiquettes, en cherchant celle qui va me plaire à cet instant. Un peu comme si je me faisais mon rayon vin de supermarché mais qu’avec des bouteilles quasi introuvables !

Oui bon, des litres et des lettres, quel thème, page blanche à noircir, écran vide, une torture, pas sûr, un défi, c’est certain, une excitation de voir les mots s’enfilaient avec ce sens qui roule à la lecture.

J’avais envie, c’est cool les envies, surtout quand on les assouvies, et par principe, mon conseil, avoir des envies envisageables, ca évite la frustration et ca donne confiance en la vie. Alors oui, j’avais envie de me faire un abécédaire des vignerons, ceux de mes rencontres pour lesquelles ce blog vient d’obtenir un prix au Wine Blog Trophy.

Aurai-je le temps d’aller de a jusqu’à z ?

A comme Azam. Un seigneur en terroir de Limoux, à Roquetaillade, sur son domaine des Hautes Terres ! Une rencontre forte, dans le froid d’un hivers, dans la confiance de sa cave et sa patiente à m’expliquer comment fait-on du crémant !

B comme Patrick Baudoin, découvert sur Millésime Bio il y a 3 jours. Ces vins sont un délice et il me parait de nature à vous parler pendant des heures d’un tas de choses passionnantes.

C comme Clavel, père et fils, de l’authentique me semble-t-il, beaucoup d’humour, de finesse et de la sincérité.

D comme Defaix, à Chablis, de quoi boire, manger et dormir, en une seule adresse !

E comme Emile Hérédia, du bon entre Loire et Languedoc du dimanche, un nomade de la vigne qui connait tout du café !

F comme Fusionnels, un couple mixte, France et Australie, pour concevoir un Faugères de toute beauté et une cave incroyable !

I comme Ivo Ferreira, du talent et de l’énergie pour des vins fantastiques.

J comme Jorel, blottit à Saint Paul de Fenouillet, les pieds dans le schiste et la cave enterrée dans le village.

M comme Mas Conscience, un cas, une prise etc…

L comme Lapierre, qu’est-ce que j’adore ça, ce raisin gaulois. Vas-y Matthieu, c’est top !

P comme Tire-Pé, le château Bordelais mené par david Barrault et sa cuvée Malbec !

R comme Reder, que du blanc et du grigri, qui se tient bien droit, un peu au-dessus de Cournonterral.

S comme Sorga, le domaine d’anthony Tortul, généreux, force de la jeunesse.

T comme Turner-Pageot, un biodynamiste heureux, qui sent bon la lavande à gabian.

W comme Picaros Wine, un tube ! une cuvée typée Languedoc ensoleillé à surveiller de près.

Z comme Catherine Bernard parce que Zut le C et B sont déjà pris et pourtant z’est tellement délicieux zes vins !

Y’en a d’autres, je continuerai … a suivre

Les étiquettes de vin de La Sorga d’Anthony Tortul : concept marketing ou besoin de se dé-marque-r

J’ai déjà, ici même(), raconté et exposé quelques fous des étiquettes de vin, des originaux comme Alonso qui s’efforcent de nous désacraliser la vinasse en jouant sur son contenant. J’en ai trouvé un autre, en pleine création, au tout début de son aventure et j’ai eu comme un aperçu de mon paradis. Le bonheur du dégustateur fouineur de vins nature.

 

Anthony Tortul La Sorga Négociant Vinificateur

Anthony Tortul s’est lancé (en  pleine crise ?) dans le négoce et la vinification de vins naturels. Incroyable démarche, au coeur des multiples terroirs du Languedoc, de la part de cet « oeno » après avoir appris et compris, ailleurs en France, que faire du vin était une question d’identité, fondamentale pour son épanouissement. Alors la crise on l’affronte en prenant un risque et en prenant son pied. Il a sélectionné pas moins de 15 vignerons en Bio, de Limoux à ChateauNeuf-du-Pape, en passant par Pézenas, Faugères, Saint-Chinian et Carcassonne.

 

cave barrique la sorga

Au total, cet équilibré, car on peut être fou sans être déséquilibré, vinifie 29 cuvées dans une seule cave, la plupart en fût de chêne pour exploiter au maximum la diversité des terroirs et cépages qu’il a vendangé en, tenez-vous bien,  36 jours, de Septembre à Décembre 2008 !!!  Il devait être dans un drôle d’état à Noël !Et voilà qu’à la dégustation de ses blancs, mes bras m’en tombent, que du bon, que du nature, pas de soufre ou très peu, aucun intrants, du pur jus de fruit, pressé en douceur, en prenant son temps. Une barrique de Chasan par-çi, une autre de Mozac, du Muscat plus loin, et du Sauvignon…une vraie caverne d’ali bibi ! A chaque nouveau verre, une nouvelle rencontre avec un terroir d’exception. Que c’est beau le Languedoc comme cela !Pas un seul soupçon d’oxydation, de la finesse, des arômes d’agrumes, de la brioche, un fond de toast, de la cannelle…un voyage fantastique des saveurs.

Anthony ne s’arrête pas là. Il a donc élaboré 29 étiquettes pour ses 29 cuvées ! Ce travail qu’il a fait en un an, c’est hallucinant ! Et puis 29 noms pour identifier ses créations et nous transmettre ce bouillonnement qui devait s’accumuler dans son esprit depuis fort longtemps. Chaque nom est un appel, un cri, une envie, un peu de lui, une extraction de son savoir-faire :French Wine is not dead, L’Hérétique, Le Désordre, Chat Zen, C’est pas très Catholique, Le Pitchoun, Prends le gauche, Ah!!! Ramon, Pomponette, En rouge et noir, Premiers pas, Caillasse…

 

étiquettes vin la sorga

Cet homme vient de bousculer tout un ancien monde, par ici, et croyez-moi, vous en entendrez parler. Un phénomène rare ! Et puis, j’ai adoré aussi ses couleurs, dans l’entrée de sa cave, du fushia, du vert pomme, et la vie en lui qui rayonne et donne envie de partager son aventure !

Vous retrouverez les vins de La Sorga à partir de 6 €, la quasi totalité en Vin de Table par commodité administrative !

Les étiquettes de vin de La Sorga d’Anthony Tortul : concept marketing ou besoin de se dé-marque-r

J’ai déjà, ici même(), raconté et exposé quelques fous des étiquettes de vin, des originaux comme Alonso qui s’efforcent de nous désacraliser la vinasse en jouant sur son contenant. J’en ai trouvé un autre, en pleine création, au tout début de son aventure et j’ai eu comme un aperçu de mon paradis. Le bonheur du dégustateur fouineur de vins nature.

Anthony Tortul La Sorga Négociant Vinificateur

Anthony Tortul s’est lancé (en  pleine crise ?) dans le négoce et la vinification de vins naturels. Incroyable démarche, au coeur des multiples terroirs du Languedoc, de la part de cet « oeno » après avoir appris et compris, ailleurs en France, que faire du vin était une question d’identité, fondamentale pour son épanouissement. Alors la crise on l’affronte en prenant un risque et en prenant son pied. Il a sélectionné pas moins de 15 vignerons en Bio, de Limoux à ChateauNeuf-du-Pape, en passant par Pézenas, Faugères, Saint-Chinian et Carcassonne.

cave barrique la sorga

Au total, cet équilibré, car on peut être fou sans être déséquilibré, vinifie 29 cuvées dans une seule cave, la plupart en fût de chêne pour exploiter au maximum la diversité des terroirs et cépages qu’il a vendangé en, tenez-vous bien,  36 jours, de Septembre à Décembre 2008 !!!  Il devait être dans un drôle d’état à Noël !
Et voilà qu’à la dégustation de ses blancs, mes bras m’en tombent, que du bon, que du nature, pas de soufre ou très peu, aucun intrants, du pur jus de fruit, pressé en douceur, en prenant son temps. Une barrique de Chasan par-çi, une autre de Mozac, du Muscat plus loin, et du Sauvignon…une vraie caverne d’ali bibi ! A chaque nouveau verre, une nouvelle rencontre avec un terroir d’exception. Que c’est beau le Languedoc comme cela !
Pas un seul soupçon d’oxydation, de la finesse, des arômes d’agrumes, de la brioche, un fond de toast, de la cannelle…un voyage fantastique des saveurs.

Anthony ne s’arrête pas là. Il a donc élaboré 29 étiquettes pour ses 29 cuvées ! Ce travail qu’il a fait en un an, c’est hallucinant ! Et puis 29 noms pour identifier ses créations et nous transmettre ce bouillonnement qui devait s’accumuler dans son esprit depuis fort longtemps. Chaque nom est un appel, un cri, une envie, un peu de lui, une extraction de son savoir-faire :
French Wine is not dead, L’Hérétique, Le Désordre, Chat Zen, C’est pas très Catholique, Le Pitchoun, Prends le gauche, Ah!!! Ramon, Pomponette, En rouge et noir, Premiers pas, Caillasse…

étiquettes vin la sorga

Cet homme vient de bousculer tout un ancien monde, par ici, et croyez-moi, vous en entendrez parler. Un phénomène rare ! Et puis, j’ai adoré aussi ses couleurs, dans l’entrée de sa cave, du fushia, du vert pomme, et la vie en lui qui rayonne et donne envie de partager son aventure !

Vous retrouverez les vins de La Sorga à partir de 6 €, la quasi totalité en Vin de Table par commodité administrative !