A ma grande surprise, je découvre, je réalise, je prends conscience, je tombe de haut, des nues, de ma chaise, les bras avec, étonné, interloqué…etc…
Mais enfin de quoi ?

rouge a lèvre femme

Je vous l’avoue : Ma femme aime le vin !
Que dis-je, elle aime le vin, elle boit du vin rouge, léger, fruité, de ceux qui ont une robe éclatante, et puis du vin blanc aussi, acidulé, perlant, venant flirter sur des parfums de fleurs blanches. La voilà qui déguste, qui pèse aussi bien la couleur que les arômes, en valsant avec son verre, la main fluide, aérienne et subtile.
Elle n’a rien appris et pourtant, déjà, elle semble prendre du plaisir, s’amusant à donner aux images olfactives les mots qui lui conviennent.
Je la vois me tenir tête, passer devant moi, et choisir sa bouteille selon ses goûts et ses humeurs. Elle m’accompagne dans les vignes, me suit dans les caves, en vient même à poser des questions aux vignerons et à s’intéresser à leur technique. Son habileté fascine dans ce monde d’homme et de tradition.
Elle tient son verre droit devant elle, cuisine en harmonie des plats et des vins, me réclame un vin blanc sec pour mariner une dorade, ne jure plus que par le verjus pour faire les sauces et déglacer certaines de ses préparations culinaires.
Tandis que j’ai encore ce vieux réflexe de bien boire quand un vin me plait, elle, reste toujours dans la mesure, l’équilibre, pas plus d’un verre. Une telle attitude, aussi bien parce que ses joues, très vite, rougissent sous l’effet de l’alcool, que par souci de faire attention à ne pas trop absorber de calories.
Le monde change, messieurs ! et il n’est point besoin de faire un vin pour les femmes. Elles ont déjà leur repère, connaissent bien mieux que les hommes, les subtilités des parfums, les caresses d’une texture, les reflets d’une robe et l’élégance d’une jambe.
Mais c’est certain, je pense à ceux qui bougent peu, qui n’attendent du lendemain que la copie du jour qui passe, rassurez-vous,  elles n’achèteront pas de ce rouge corsé, puissant, qu’il faut boire sur un gibier, en revenant de la chasse, le fusil entre les jambes et les minutions autour de la ceinture.
Par contre, elles aimeront la diversité de ce monde du vin, son élégance et sa finesse et se laisseront aisément guidées par des « codes » qu’elles reconnaitront.

Categories: Vinologie

One Response so far.

  1. Lara Mallo dit :

    J’apprécie le témoignage disant que les femmes aiment le vin.

    Comme le précisait l’article, souvent on dit qu’elles apprécient particulièrement les vins doux et fruités. Cependant, toutes les femmes ont des goûts différents.

    De mon point de vue, je savoure différents types de vins (fruité : Pinot Noir ; tanique : Syrah ; moelleux : Pinot gris ; minéral : riesling par exemple).
    Mais en prenant mon exemple, je pense qu’une femme va préférer un vin à un autre en fonction de différents critères : tout dépend du type de plat, le moment (la journée, la saison…) et la personne avec qui elle sera amenée à déguster le vin. En fonction de l’environnement dans lequel la femme se situe le plaisir sera perçu différemment !!! (comme tout être humain confondu d’ailleurs!)

    En conclusion je dirai qu’il est vrai que les vins trop boisés ne sont pas les préférés des femmes et qu’elles apprécient les arômes fruités ; mais elles peuvent aussi apprécier des vins tanniques de caractères.
    Pour illustrer avec mes amiEs, lorsque l’on mange une bonne viande rouge, toutes vont vouloir (et mieux apprécier) un vins corsé.
    Mais bon, ne faisons pas de généralités 😉

    Pour rester dans le thème j’en profite pour proposer un super vin qui est flatteur et fruité, se mariant avec beaucoup de mets. Celui-ci est un Saint Romain rouge de Bourgogne (en plus de bon rapport qualité/prix). Pour ne pas faire de pub, le domaine que j’ai sélectionné se situe à Saint Romain.

    Allez-y mesdames, faites vous plaisir… Déguster un vin fruité !!!

Leave a Reply