Carte du Vignoble de Bourgogne en Chinois, en Russe, en Coréens…

Pas de panique ! Ce ne sont pas des cartes d’invasion de la Bourgogne par la Chine ou la Russie. C’est juste une traduction pour les consommateurs et touristes étrangers pour mieux comprendre, apprendre et connaitre ce fabuleux vignoble !

carte vignoble

Retrouvez les originaux, il y a aussi des versions françaises pour les français qui voudraient en savoir plus, (ca doit bien exister ;-)) sur le site officiel des vins de Bourgogne

Des étiquettes surprenantes de vins Français en Chine

Entrée du salon

Étonnantes photos prises lors du salon de Jinan dans la province de Shandong, en octobre dernier, en Chine.Ca va dans tous les sens. On va avoir du Bordeaux, appellation Languedoc, embouteillé à Beaune 😉 Ca va venir !A gauche : Chatreal Cheval Blanc, Languedoc, mis en bouteille dans le 79 !!!

Etiquette Vin en Chine

Etiquette Vin en Chine

Les Vins AOC du Languedoc à la conquête de la Chine

Considérée comme le plus grand marché au monde, la Chine fait rêver. En dix ans, de 1999 à 2009, la consommation de vin des Chinois a en effet bondi de 78 %. C’est dire si ils partaient de très loin. Les AOC du Languedoc, qui ont vu leurs ventes progresser de 46 % dans ce pays en 2008, jouent à fond la carte de l’empire du Milieu.

C’est pour internationaliser le lancement du millésime 2008 que deux dégustations ont été organisées en mars dernier à Shanghai par le Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL). L’objectif ? Séduire les professionnels, dont une cinquantaine d’importateurs et de distributeurs, à laquelle est venu se greffer le puissant groupe de presse chinois Betty’s Kitchen. Devenue le dixième pays à l’export des AOC du Languedoc, la Chine a de nombreux atouts, dont celui d’offrir le plus grand marché du monde. Bien que le vin soit pour l’heure réservé à une certaine classe sociale, sa population se montre friande de bons vins, surtout s’ils viennent de France. Ces deux dernières années, le marché s’orientait sur des vins d’entrée de gamme, autour de 1,50 € la bouteille. Mais un renversement de tendance s’est opéré au profit de vins compris entre 3 € et 6 €. « Entre les propriétés organoleptiques de nos vins, leur diversité et surtout leur incomparable rapport qualité-prix, les AOC du Languedoc ont de quoi faire leur place sur le marché chinois », indique Axel de Woillemont, le directeur du CIVL, présent à Shanghai pour la présentation du millésime 2008.

Source CIVL

Fat bastard : une marque de vin français qui a conquis l’amérique

Bien que Fat Bastard soit une insulte plus ou moins amicale en langue anglaise, il fallait oser la lancer à travers le monde pour représenter une marque de vin, qui plus est, française !!! Lancée en 1998 avec deux vins de cépage – le Chardonnay et la Shiraz, la marque FAT bastard a percé aux Etats-Unis, en devenant une des 3 premières marques de vin français Outre-Atlantique. En effet aujourd’hui, ce sont  plus de 4 millions de bouteilles FAT bastard qui sont vendues dans 16 pays chaque année (Pays Bas, USA, Canada, Emirats Arabes Unis, Norvège, Chine, Danemark, France, etc.)

La petite histoire de FAT Bastard est la suivante : Thierry (oenologue français) et GUY (son agent anglais et néanmoins ami), ont créé FAT bastard presque par hasard. Thierry effectuait des essais au fond de sa cave, laissant reposer des vins sur lies en barriques; Lors d’une dégustation avec son ami, Thierry s’exclama… « Now zat iz what you call eh PHET bast-ard: », (avec un fort accent français); Cette expression « très british » exprimait parfaitement toute la rondeur et la richesse de ce vin finement boisé.Et c’est ainsi qu’on le nomma FAT bastard…

Pour célébrer une année riche en développement et couronner 10 ans de succès, Gabriel Meffre, Négociant-Eleveur à Gigondas et producteur de la marque depuis son origine, a voulu compléter la gamme avec un vin de fête et de plaisir : FAT bastard Sparkling, un vin mousseux de qualité dans un habillage toujours détonnant et particulièrement élégant. Le Fat bastard Sparkling a été présenté en avant première au SIAL Paris en octobre 2008 et sera présent en Amérique du Nord, en Asie, au Moyen Orient et en Europe du Nord dès la fin de l’année 2008 !

Fat bastard : une marque de vin français qui a conquis l’amérique

Bien que Fat Bastard soit une insulte plus ou moins amicale en langue anglaise, il fallait oser la lancer à travers le monde pour représenter une marque de vin, qui plus est, française !!! Lancée en 1998 avec deux vins de cépage – le Chardonnay et la Shiraz, la marque FAT bastard a percé aux Etats-Unis, en devenant une des 3 premières marques de vin français Outre-Atlantique. En effet aujourd’hui, ce sont  plus de 4 millions de bouteilles FAT bastard qui sont vendues dans 16 pays chaque année (Pays Bas, USA, Canada, Emirats Arabes Unis, Norvège, Chine, Danemark, France, etc.)

La petite histoire de FAT Bastard est la suivante : Thierry (oenologue français) et GUY (son agent anglais et néanmoins ami), ont créé FAT bastard presque par hasard. Thierry effectuait des essais au fond de sa cave, laissant reposer des vins sur lies en barriques; Lors d’une dégustation avec son ami, Thierry s’exclama… « Now zat iz what you call eh PHET bast-ard: », (avec un fort accent français); Cette expression « très british » exprimait parfaitement toute la rondeur et la richesse de ce vin finement boisé.
Et c’est ainsi qu’on le nomma FAT bastard…

Pour célébrer une année riche en développement et couronner 10 ans de succès, Gabriel Meffre, Négociant-Eleveur à Gigondas et producteur de la marque depuis son origine, a voulu compléter la gamme avec un vin de fête et de plaisir : FAT bastard Sparkling, un vin mousseux de qualité dans un habillage toujours détonnant et particulièrement élégant. Le Fat bastard Sparkling a été présenté en avant première au SIAL Paris en octobre 2008 et sera présent en Amérique du Nord, en Asie, au Moyen Orient et en Europe du Nord dès la fin de l’année 2008 !