Le midi c’est une terre de métissage, Guilhem Dardé, le Noé des cépages du Languedoc au Salagou

Les Vendredis du vin numéro 56 sur le thème de l’arche de Noé des cépages oubliés (merci à Jef Heering) ont réveillé une rencontre faite au nord du lac du Salagou, au Mas des Chimères, chez Guilhem Dardé !
Michel Smith, dont le slogan pourrait être, « le goûteur de vins qui travaille du chapeau », ou quelque chose dans ce style, bref, ce Michel Smith qui collabore à la toute nouvelle revue 180°C avec autant d’enthousiasme que si c’était son premier contrat, a ce matin, bien plus tôt, publié pour l’occasion cet article intitulé « l’oeillade c’est le cinsault de la vie« , un cépage un peu oublié qui se termine par ses mots : « Dans sa franche nudité qu’il expose sans retenue, c’est le plus étonnant des vins joyeux et spirituels qu’il m’ait été donné de goûter dans le Midi. »

mas des chimères oeillade salagou
Et me voilà, salivant, repensant à cet oeillade du Mas des Chimères et à cette rencontre. Monsieur Dardé avait ponctué l’une des vidéos : « Le midi c’est une terre de métissage » pour expliquer l’intérêt de planter sur sa terre, des cépages d’ici comme le mourvèdre, le muscat petit grain etc…
L’oeillade est un cépage à part entière qui comme d’autres en Languedoc a subi la concurrence des cépages améliorateurs comme le cab, le merl, la syr etc…
Le retrouver en bouteille c’est redonner son sens au terroir ! Le boire c’est plonger dans les racines du languedoc ! Je ne connais pas celui de Thierry Navarre dont parle Michel Smith, mais ce que je sais de celui de Ghilhem Dardé, c’est qu’il est gourmand à souhait. J’aime son côté beaujolais ! Il est buvable, croquant, léger, plaisant ! Pas la peine de se pincer les fesses et de plisser les yeux pour se croire le seul à pouvoir l’apprécier comme tant d’autres vins dans des contrées pas si éloignées…

Le vin est un plaisir qui se partage ! ce n’est ni une science, ni un luxe, ni un pouvoir !

Je vous remet la vidéo de Guilhem Dardé, c’est un régal de l’entendre et pour en savoir plus sur le domaine, je vous conseille égoïstement de lire cet article : http://www.showviniste.fr/vignerons/mas-des-chimeres-guilhem-darde-vigneron-au-bord-du-lac-du-salagou-en-terrasse-du-larzac/ 

Et au passage, l’oeillade est en vente à 6,90 euros ttc sur Internet : http://www.1907.fr/nos-domaines/mas-des-chimeres/mas-des-chimeres-l-oeillade.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *