Le site de vente de vin ChateauOnline fait une offre spéciale sur FaceBook !

Fan ou pas Fan, Ami ou pas Ami (ce qui ne veut pas forcément dire ennemi), FaceBook continue d’être employé comme n’importe quel outil de communication.Au-delà de la visibilité sur son propre site internet, une marque profite de ce canal pour adresser des messages spécifiques. A la finale, c’est toujours pour vendre, rassurez-vous, et en conséquence, pour annoncer une promotion avec un code spécial.Rien de plus banal de ce côté-là !On aimera (ou pas) l’accroche : « En avant-première pour nos fans »Profitez de -10% sur tous le site en plus des promotions actuelles en avant première.

Pour en bénéficier : saisissez le code DEC2010 dans votre panier. Rendez-vous sur ChateauOnlineCette offre est valable les 30/11 et 1/12/2010 (hors Primeurs, Armagnacs Gelas, Huiles Boyer, livres, Caviar et coffrets DVD).

Vinexpo Bordeaux :“Fair”le tour du monde du vin en 5 jours

marketers by vinexpo bordeaux 2009

Vinexpo Bordeaux c’est The Wine Fair avec 2 400 exposants de 48 pays qui accueille cette année pour sa 15ème édition, cinq nouveaux pays : la Suède, la Biélorussie, l’Egypte, l’Ile Maurice et le Brésil. Comme le souligne, Xavier de Eizaguirre, président de Vinexpo,  « Etre présent à Vinexpo c’est être là où il faut, au bon moment. Nous avons tout mis en oeuvre pour que la 15ème édition du salon soit un succès : une offre mondiale présentée aux acheteurs professionnels de tous les circuits et tous les pays, une solide organisation logistique, un environnement agréable pour offrir des conditions de travail optimales. »

L’optimisme d’avant salon est de rigueur et il semble bien que les acteurs du marché souhaitent être présents et actifs avec notamment la présence de 20 régions de production.

En plein coeur de Vinexpo, à l’endroit du Palais des congrés, vous retrouverez le Hall Marketers, destinés aux dernières innovations et solutions pour la vente au consommateur des vins et spiritueux,  directement relié aux différents halls du Parc des Expositions par la passerelle flottante. Sur 3 000 m2 d’exposition, fabricants ou distributeurs de PLV, d’accessoires, de supports promotionnels ou encore agences de communication, prestataires dans le domaine de la formation et du consulting, présenteront leurs produits et rencontreront les professionnels du vin et des spiritueux.

Vinexpo ce sont aussi plusieurs conférences, nous en reparlerons, des soirées off et un sacré outil de mesure de tension ou détente du marché mondial du vin.

Vinexpo Bordeaux : « Fair » le tour du monde du vin en 5 jours

marketers by vinexpo bordeaux 2009

Vinexpo Bordeaux c’est The Wine Fair avec 2 400 exposants de 48 pays qui accueille cette année pour sa 15ème édition, cinq nouveaux pays : la Suède, la Biélorussie, l’Egypte, l’Ile Maurice et le Brésil. Comme le souligne, Xavier de Eizaguirre, président de Vinexpo,  « Etre présent à Vinexpo c’est être là où il faut, au bon moment. Nous avons tout mis en oeuvre pour que la 15ème édition du salon soit un succès : une offre mondiale présentée aux acheteurs professionnels de tous les circuits et tous les pays, une solide organisation logistique, un environnement agréable pour offrir des conditions de travail optimales. »

L’optimisme d’avant salon est de rigueur et il semble bien que les acteurs du marché souhaitent être présents et actifs avec notamment la présence de 20 régions de production.

En plein coeur de Vinexpo, à l’endroit du Palais des congrés, vous retrouverez le Hall Marketers, destinés aux dernières innovations et solutions pour la vente au consommateur des vins et spiritueux,  directement relié aux différents halls du Parc des Expositions par la passerelle flottante. Sur 3 000 m2 d’exposition, fabricants ou distributeurs de PLV, d’accessoires, de supports promotionnels ou encore agences de communication, prestataires dans le domaine de la formation et du consulting, présenteront leurs produits et rencontreront les professionnels du vin et des spiritueux.

Vinexpo ce sont aussi plusieurs conférences, nous en reparlerons, des soirées off et un sacré outil de mesure de tension ou détente du marché mondial du vin.

Les Côtes de Bourg, un (v)infidèle du Bordeaux

Les agences de création ont des idées étonnantes que des syndicats viticoles sont prêts à entendre. Encore un bel exemple pour comprendre pourquoi nous allons retrouver ce chien sur des bouteilles. Un seul mot d’ordre : se différencier !!!

La démarche marketing s’appuie sur un bloc marque solide et novateur :
Aisément déclinable sur tous les supports de promotion et sur les bouteilles de Côtes de Bourg.
– Un signal visuel fort, mémorisable et rassembleur
– Un signal visuel inscrit dans son époque par la lisibilité de ses codes
– Une typographie puissante, moderne, capitalisant sur « Bourg »
– L’appartenance au terroir de Bordeaux
– Une couleur actuelle
– L’accent circonflexe courbe : un signe graphique unifiant, signifiant « Côtes », impactant et attribuable : UNE SIGNATURE VISUELLE.

Ce chien incarne l’image des côtes de bourg, jeunes et décalés, solution semble-t-il pour se démarquer de l’imposante appellation des Bordeaux. Il porte même un nom : Bob !!!
Didier Gontier, directeur du Syndicat Viticole affirme : « nous avons voulu tout à la fois capitaliser sur le ton différent, revendicatif et direct des Côtes de Bourg, informer et rassurer avec un vrai bénéfice consommateur ; dire tout simplement la vérité sur nos vins et notre exigence de viticulteurs ».
Il faut oser le décalage, y aller franchement, pour revendiquer une communication très innovante déclinant la fidélité et la qualité et incarnant le dynamisme de l’appellation. Un logo qui symbolise à lui seul l’état d’esprit de l’ensemble des vignerons des Côtes de Bourg et les qualités des vins.
–  une communication originale
–  une image forte, impactante, mémorisable
–  un signe de reconnaissance riche de sens et d’affect.

Bob exprime, parait-il, les valeurs des Côtes de Bourg :
– La Fidélité, celle d’un chien qui revient toujours vers son maître
– La Nature, l’animal est naturel, voilà !!!
– La Vie, forcément ils n’ont pas choisi un chien mort (ouf !)
– L’Authenticité, mes doutes se confirment… quand on pense associer chien et vin sur une valeur d’authenticité ! j’ai du mal à comprendre…
– La Finesse olfactive, le flair du toutou ! Serait-il un bon dégustateur ?
– L’Indépendance, l’agence aurait-elle confondue avec un chat ?
– L’Affectivité, quand le toutou se rapproche du doudou
– La Liberté, comme dans la pub, le chien qui gambade dans la campagne
etc…

Finalement François Gaulon, de l’agence de création du même nom, nous donne le vrai symbole de ce fameux BOB : « notre objectif : un visuel fort, mémorisable et rassembleur, utilisable sur tous les supports, inscrit dans son époque ».
C’est exactement à celà que je pensais, Bob est un visuel fort car il est en total décalage avec les codes du vin. On s’en rappelera plus facilement, théoriquement, en espérant qu’il induit, en effet, des valeurs nouvelles de qualité, de partage et de différence.

A vous de le dire, en consommant… ou pas, les Côtes de Bourg ! 

Pénurie de vin en France : la SAQ joue la carte de l’humour

Pénurie dans l’Hexagone

 

saq foire aux vins français

« Coup de théâtre sur la France : tous les vins français sont maintenant à la SAQ au Québec. Fini le champagne, adieu le rosé, au revoir petit rouge : c’est au Québec qu’on retrouve dorénavant tous ces délicieux produits français. La nouvelle a été lancée sur les ondes de FVTV.
D’une région à l’autre, c’est le même constat : ce sont maintenant les Québécois qui peuvent savourer le vin français quand bon leur semble. On parle même d’un site, foireauxvinsfrancais.com, qui leur permettra d’en savoir plus sur l’art de vivre à la française, sur les régions vinicoles et même sur les accords vins et mets. « C’est le monde à l’envers », déclare Justin Pignon,vigneron.
Une source sûre nous a aussi révélé que les Québécois pourront obtenir plus d’information sur les vins français dans un magazine nommé Tchin Tchin, qui sera distribué cet automne à la SAQ. Les agents de voyage remarquent d’ailleurs une hausse marquée des réservations desvols vers le Québec. « Cette province a toujours été une destination populaire », mentionne Gustave Dupont, de l’agence Bon Vol. « Mais comme les vins de France sont maintenant tous au Québec, les Français font d’une pierre deux coups en réservant un séjour là-bas. Ils en profitent pour passer à la SAQ, de toute évidence ! Après tout, c’est là où se trouvent toutes nos bouteilles. »Hier après-midi, le nouveau bateau de croisière Le navigateur a été inauguré à Marseille. Après la bénédiction prononcée par le Père Leblanc, la marraine, madame Julie Bécotte, a baptisé le navire en brisant une bouteille de jus d’orange sur sa coque.« Comme tout le champagne est au Québec,nous avons dû improviser», explique monsieur Pierre Lamer, propriétaire du bateau, qui peut accueillir jusqu’à 200 passagers. Comment la France se remettra-t-elle de ce changement dans son paysage vinicole ? »

C’est beau l’alliance de l’humour et de l’intelligence.

C’est une campagne menée au Québec par la SAQ, l’importateur officiel des vins, élaborée en partie par la SOPEXA (Spécialiste du marketing et de la communication alimentaire ainsi que de l’Art de vivre, conçoit et met en place pour le compte de ses clients – entreprises et filières agroalimentaires- des campagnes de communication valorisant leurs produits et leurs marques made in France sur tous les marchés.)
Campagne média qui décline le message sur supports télé, radio et internet.

Foire aux vins français

Tiens, on retrouve Arrogant Frog sur le catalogue de la SAQ…

Pénurie de vin en France : la SAQ joue la carte de l’humour

Pénurie dans l’Hexagone

 

saq foire aux vins français

« Coup de théâtre sur la France : tous les vins français sont maintenant à la SAQ au Québec. Fini le champagne, adieu le rosé, au revoir petit rouge : c’est au Québec qu’on retrouve dorénavant tous ces délicieux produits français. La nouvelle a été lancée sur les ondes de FVTV.D’une région à l’autre, c’est le même constat : ce sont maintenant les Québécois qui peuvent savourer le vin français quand bon leur semble. On parle même d’un site, foireauxvinsfrancais.com, qui leur permettra d’en savoir plus sur l’art de vivre à la française, sur les régions vinicoles et même sur les accords vins et mets. « C’est le monde à l’envers », déclare Justin Pignon,vigneron.Une source sûre nous a aussi révélé que les Québécois pourront obtenir plus d’information sur les vins français dans un magazine nommé Tchin Tchin, qui sera distribué cet automne à la SAQ. Les agents de voyage remarquent d’ailleurs une hausse marquée des réservations desvols vers le Québec. « Cette province a toujours été une destination populaire », mentionne Gustave Dupont, de l’agence Bon Vol. « Mais comme les vins de France sont maintenant tous au Québec, les Français font d’une pierre deux coups en réservant un séjour là-bas. Ils en profitent pour passer à la SAQ, de toute évidence ! Après tout, c’est là où se trouvent toutes nos bouteilles. »Hier après-midi, le nouveau bateau de croisière Le navigateur a été inauguré à Marseille. Après la bénédiction prononcée par le Père Leblanc, la marraine, madame Julie Bécotte, a baptisé le navire en brisant une bouteille de jus d’orange sur sa coque.« Comme tout le champagne est au Québec,nous avons dû improviser», explique monsieur Pierre Lamer, propriétaire du bateau, qui peut accueillir jusqu’à 200 passagers. Comment la France se remettra-t-elle de ce changement dans son paysage vinicole ? »C’est beau l’alliance de l’humour et de l’intelligence.

C’est une campagne menée au Québec par la SAQ, l’importateur officiel des vins, élaborée en partie par la SOPEXA (Spécialiste du marketing et de la communication alimentaire ainsi que de l’Art de vivre, conçoit et met en place pour le compte de ses clients – entreprises et filières agroalimentaires- des campagnes de communication valorisant leurs produits et leurs marques made in France sur tous les marchés.)Campagne média qui décline le message sur supports télé, radio et internet.

Foire aux vins français

Tiens, on retrouve Arrogant Frog sur le catalogue de la SAQ…

Marketing Internet, Visuel et Design

Attention, ceci est un exemple de publicité pour la boutique ShowVin.com.

showvin bio

Un exemple de notre savoir-faire en marketing opérationnel et en design internet. Nous avons en effet de plus en plus de demandes de sociétés, de vignerons, de domaines viticoles, concernant des prestations en marketing internet, marketing opérationel, création site web, référencement site web, optimisation des outils de recherche, design, pao, photographie numérique et mise en page.

Cette page nous sert de vitrine pour nos prestations en btb. N’hésitez pas à nous contacter pour vos besoins. Nous y répondrons rapidement.

Olivier Lebaron
Marketing Stratégique et Opérationel

olivier.lebaron@showvin.com

Bordeaux fête le vin de Bordeaux !

Bordeaux fête le vin logo

Bordeaux fête le vin / gilles arroyo

Et pendant que le Languedoc se remet d’une manifestation dérapante, Bordeaux vous fait plaisir en vous faisant déguster ses crus et en dorant, un peu plus, son image. A ce qu’il parait, ils ne connaissent pas la crise…en tous les cas, ils vont vers l’avant, sachant que l’important pour vivre de la vigne, c’est de vendre son vin. Plus son image est valorisée et plus on le vendra aux meilleurs prix.

Comme l’a dit Olivier Rives, directeur de la Fédération régionale des coopératives agricoles du Languedoc pendant les dernières manifestations des viticulteurs à Montpellier : »On paie très cher l’absence totale depuis vingt ans d’investissements sur le marketing, la promotion, les forces de vente. On a mis le paquet dans le vignoble et la cuverie. Maintenant, on a des bons produits mais on ne sait pas les vendre ! »
Bel aveu d’impuissance que l’on aimerait résoudre, avec ardeur, Messieurs ! Si je peux vous aider, vous conseiller, n’hésitez pas, contactez-moi directement : blog@showviniste.fr. Vous savez, nous sommes quelques uns, implantés notamment dans la région, formés au marketing de la filière vin. Si vous ne connaissez pas, il y a par exemple le Master Commerce des Vins de Montpellier .

En attendant, venez fêter le vin à Bordeaux, 4 jours de festivités du 26 au 29 Juin 2008 le long des quais sublimement restaurés et où flâner prends désormais tout son sens. Il est fini le temps où il y avait 8 voies pour les voitures. Les façades ont perdu leur noir habit de pollution, des plantes courent aux côtés des rails du tramway. La vue sur le fleuve est idéale. La mairie a mis les moyens, elle aussi sur le marketing, confortant cette renommée mondiale sur le seul nom de Bordeaux.
Pour une meilleure idée de ce qui vous attend : Bordeaux Fête le Vin

Bordeaux fête le vin

Bordeaux Fete le Vin 2008 / jean bernard nadeau

ToTo VINO Le Soda Méditerranéen

toto vino logo                     Soda vin

Si le marketing du vin pédale encore un peu dans le vide, celui de ses dérivés bouscule les concepts et nous amène des produits de plus en plus innovants.
Ce remarquable exemple de Toto Vino compile deux nouveautés. Une sur le contenant : la canette. La deuxième sur le contenu : une boisson pétillante à base de vin. Selon la législation, on doit d’ailleurs être plus rigoureux et dire « boisson aux extraits de raisin« .
Concernant toutes ses boissons plus ou moins à base de vin c’est à dire issues de l’exploitation des raisins, de la pulpe, du jus, des pépins, de la rafle, des lies, des bourbes, du moult, attendez-vous à de nouveaux arguments de vente. De par la teneur en polyphénols, le marketing va se concentrer sur les bénéfices de cette consommation pour la santé. Un gros travail sera fait également sur les bienfaits du sucre de raisin, plus savoureux, plus naturel et sans additif. Et puis n’oublions pas, « Pour notre santé, mangeons au moins cinq fruits et légumes par jour »!!!

soda olive raisin

Toto Vino est un précurseur sur ce marché. Avec une longueur d’avance sur tout le monde, ils ont lancé en 2007 le même produit mais cette fois-ci à base d’olive ou plus exactement de concentré d’eau d’olives, d’extrait de feuille d’olivier et de sucre de raisin.
Le nez se parfume d’olive tout en fraîcheur. La bouche, pétillante, surprend par cette ambivalence sucré-salé entre le sucre de raisin et l’amertume de l’olive.
Le plus dur pour une telle boisson est de savoir où la vendre dans les rayons des superhypermarchés. Si vous êtes dans le Nord, chez les ch’ti, il parait que certains exemplaires vous tendent déjà les bras dans les linéaires à côté soit  des énergies drink soit des apéritifs. Dur métier que de se faire une petite place dans ce milieu impitoyable ! Et ca, c’est une autre histoire ! J’y reviendrai…